lundi 20 janvier 2014

Henné : oxydation - oui, non, peut-être ..

Suite à plusieurs emails où je retrouve souvent les mêmes questions, j'ai décidé d'en faire un article sur le pourquoi du comment de mes choix concernant le henné !

Partant du principe que chacun fait sa pose de henné selon la technique et selon la méthode qui lui convient le plus. L'important reste que vous donniez à vos cheveux tous les bienfaits que cette plante peut lui apporter ! 

Question : pourquoi ne laves-tu pas tes cheveux après le henné ? Ne restent-ils pas gras ? 

Comme je l'expliquai dans l'article sur les plantes tinctoriales, peu importe le support (tissu, peau, cheveux) pour procéder à une teinture de qualité il faut que le support soit propre, autrement la matière colorante aura plus de mal à s'accrocher et ne sera pas uniforme. 

Imaginez-vous teindre un t-shirt, s'il y a une tâche dessus que se passera t-il ? 
Tout simplement le colorant s'accrochera autour, nettement moins par dessus ou alors dans une intensité très différente qui sera visible à l'œil nu ! Vous voyez le lien ?  ^_* 

Donc une des raisons pour laquelle je ne lave pas mes cheveux après la pose de henné, est que je les lave la veille pour maximiser la réussite de l'accroche. 

On pourrait s'arrêter un instant sur cette notion de "se laver les cheveux". 
Au départ c'est un geste très simple qui consiste au nettoyage en employant de l'eau ! 
Bien sur le "progrès" fait qu'on oublie ... 

Il existe d'ailleurs différentes méthodes pour y parvenir, par exemple : 
- le shampoing classique liquide 
- le shampoing solide 
- les shampoings à sec : argile, rhassoul, bicarbonate ...
- les plantes : reetha, sidr, saponaire..
- le nô-poo dont vous trouverez un excellent article ici 

Aucune des méthodes ci-dessus, aussi différentes soit-elles, ne laisse les cheveux gras. 

Pour en revenir à mon henné, l'ajout d'une petite cuillère à café d'une huile sèche dans le mélange ne laissera pas mes cheveux poisseux ! Le peu de "graisse" s'il en reste est éliminée au rinçage. 
Le henné fait son boulot jusqu'au bout en emportant avec soi l'excès de sébum ! 

Dans mon henné je privilegie les agents hydratants qui iront contrecarrer le côté légèrement asséchant du henné à ceux nourrissants, pour cela des soins comme le bain d'huile seront plus appropriés ! 

Question : pourquoi attendre trois jours avant de les laver ? 

Avant de répondre à cette question, un tour plus technique ou chimique, cette fois sur le henné naturel s'impose ! 
Le henné est une coloration végétale qui se fait grâce à l'addition de plusieurs plantes tinctoriales ou non, puisqu'on peut y ajouter d'autres plantes à visée soins spécifiques. 

On y retrouve le Lawsonia Inermis, nom du henné naturel, celui qui colore du orange au rouge, selon sa provenance, sa façon d'avoir été séché, certainement sa qualité et bien sur la base de vos cheveux.
Le colorant qui s'y trouve s'appelle Lawsone.  

Pour l'extraire de la plante on fait sécher ses feuilles à l'abri du soleil dans un endroit frais, on les broie, on les réduit en poudre, on les tamise une à plusieurs fois. 

Certainement c'est à ce moment là que se décide la qualité du henné à en devenir, par exemple une exposition des feuilles au soleil pendant le séchage, ira détruire le colorant ! Un tamisage ne donnera pas la même finesse que si on recommence à plusieurs reprises ... 

Revenons au Lawsone que voici dans sa forme la plus nue ^_^ 

Toutes recherche fondée et sérieuse emmène au même résultat:
- le Lawsone subit une oxydation qui laissera place à la couleur définitive au bout de 48/72 h. 
- plus la kératine est saturée en colorant plus le résultat est intense. 

L'oxydation 

On peut remarquer très facilement ce changement lorsque l'on pratique le tatouage au henné. 
(Merci F***** pour tes explications et le partage de la tradition)

Le colorant qui s'est développé au cours de l'oxydation est devenu un composant de l'épiderme, c'est pour cela que l'on explique que plus le temps de pose est long plus la couleur soutenue. 

C'est la même raison pour laquelle on affirme que les couches de henné se superposant donneront une jeunesse au cheveu, une nouvelle densité et différentes nuances. 

Je ne vais reprendre ici le schéma d'oxydation du Lawsone, avant tout parce que je ne suis pas chimiste et secondo il suffit d'être un peu curieuse et d'aller se documenter. Pour les plus téméraires je donnerais les liens en bas d'article, certe ce ne sont pas des lectures du dimanche, mais j'aime aller au fond des choses, comprendre et décider en connaissance de cause. M'agripper à des théories imaginaires n'est pas du tout ma façon de voir les choses !

Toute fois comme il est plus facile de voir cette évolution sur la peau que sur les cheveux et encore plus s'ils sont foncés, voici un exemple très concret tirée de l'exclellent site en lien :

                                          http://www.henna-und-mehr.de/franz/anwend.html


                                 


Alors voilà la raison pour laquelle j'attends 3 jours avant de laver mes cheveux ! Non seulement pour une couleur plus intense mais tout simplement pour laisser le Lawsone faire son chemin et s'accrocher au cheveu pour en devenir un composant à parte entière ! 

Ci dessous le schéma du processus de coloration du henné. Il est magnifiquement parlant et tiré du livre " How To " Henna Hair dont vous trouverez le lien ebook en bas de page. 

                             


Je vous laisse en compagnie de quelques sources pour les friands de lecture approfondies sur le sujet : 

http://www.hennapedia.com/
http://www.hennapage.com/henna/encyclopedia/lawsonia/
http://en.wikipedia.org/wiki/Lawsone
http://en.wikipedia.org/wiki/Hydroxynaphthoquinone
http://www.tapdancinglizard.com/ 

Et pour qui voudrait découvrir les propriétés antifongiques et antibacteriennes du lawsonia :

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC547491/?pageindex=1
http://www.motherherbs.com/lawsonia-inermis-extract.html

Une tradition si ancienne se doit d'être connue et respectée pour ce qu'elle apporte et
qu'elle représente. Le partage des traditions sans détournement fait qu'aujourd'hui nous
sommes bien contents de pouvoir en profiter !

9 commentaires:

  1. Merci pour ce super article, vraiment très très intéressant, bravo !
    Catherine

    RépondreSupprimer
  2. wahou génial ton article même si je ne l'utilise pas ça explique le processus de coloration il est très bon ton article j'aime beaucoup comme tous les autres lol <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui sait Violette un jour toi aussi tu fera partie des hennés addicts lol merci pour ton comm. Ça fait toujours plaisir ^_^

      Supprimer
  3. J'adooore ! Un article complet et qui va bien plus loin que ce qu'on peut lire habituellement sur le sujet. Merci beaucoup. Quelle chance on a d'avoir une experte des pigments et de la coloration sous toutes ses formes <3
    Et j'adore l'idée que le henné ou plus exactement les molécules de lawsone se combinent à la kératine... J'ai tellement lu que le henné ne faisait qu'envelopper le cheveux... !!
    Ça me remotive pour en faire encore plus régulierement :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est toujours bon d'approfondir le sujet quelqu'il soit d'ailleurs ;) ne serait ce que pour comprendre et explorer la nature sous toutes ses coutures ! Merci pour ton comm ^_^

      Supprimer
  4. Bonjour, pendant la phase d'oxydation l'eau n'a pas d'influence on peut mouiller la peau ou les cheveux?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, non aucune influence sur l'oxydation si c'est simplement de l'eau .

      Supprimer
  5. L'oxydation change quoi à la couleur et aux refletst exactement ??

    RépondreSupprimer